C’est la rentrée : Organisons les entretiens professionnels !

C’est la rentrée : Organisons les entretiens professionnels !

Depuis 2014, vous avez l’obligation en tant qu’employeur d’organiser un entretien professionnel avec l’ensemble de vos salariés tous les deux ans. Les premiers devaient avoir lieu au plus tard en 2016 et, par conséquent, les seconds doivent être organisés cette année. Rassurez-vous, il vous reste encore 4 mois !

L’entretien professionnel, c’est quoi ?

Mis en place par la Loi du 05 mars 2014, cet entretien a pour objectif de :

  • accompagner le salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelle : qualifications, changement de poste, promotion…
  • identifier ses besoins en formation.

Le contenu précis de l’entretien peut être défini par accord collectif. En l’absence d’un tel accord, c’est l’employeur qui le définira selon les orientations stratégiques de l’entreprise. Certains points devront obligatoirement être abordés :

  • l’évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualification et d’emploi ;
  • les questions relatives au suivi des actions de formation, de certification et de progression salariale ou professionnelle du salarié ;
  • l’évaluation de son employabilité ;
  • la réflexion sur l’avenir du salarié, le poste occupé et son projet professionnel.

Quelle différence avec l’entretien annuel d’évaluation ?

L’entretien professionnel, comme précisé ci-dessus, est :

  • obligatoire
  • tourné vers le salarié, son évolution et ses besoins en formation
  • organisé tous les deux ans.

L’entretien annuel d’évaluation est quant à lui :

  • non obligatoire, sauf s’il est instauré par un accord collectif
  • l’occasion de faire le point notamment sur :
    • l’année écoulée,
    • les objectifs fixés l’année précédente,
    • Les objectifs pour l’année à venir
    • éventuellement la rémunération…
  • organisé tous les ans.

Qui est concerné ?

Tout le monde !

Peu importe la nature du contrat, tous vos salariés sont concernés.

Une seul condition : avoir deux ans d’ancienneté.

Quand devez vous organiser l’entretien professionnel ?

Il doit avoir lieu tous les deux ans.

Pour les salariés déjà présent dans votre entreprise au moment de la création de la Loi, les premiers entretiens devaient avoir lieu au plus tard en 2016… Et donc les suivants en 2018 !

Pour les nouveaux entrants, l’entretient doit se dérouler deux ans après leur entrée dans l’entreprise, puis tous les deux ans.

Vous avez également la possibilité de le mettre en place annuellement.

Attention : dans certains cas, l’entretien professionnel doit être organisé en dehors de ce calendrier. En effet, vous devez le proposer à tout.e salarié.e qui reviendrait dans votre entreprise après :

  • un congé de maternité,
  • un congé parental (complet ou à temps partiel)
  • un congé d’adoption,
  • un congé de proche aidant,
  • un congé sabbatique,
  • une période de mobilité volontaire sécurisée,
  • un arrêt maladie de plus de 6 mois,
  • un mandat syndical.

Pour tous ces cas, l’entretien devra donc être proposé, même si le précédent a eu lieu moins de deux ans auparavant.

Un bilan tous les 6 ans

Vous aurez l’obligation d’organiser tous les 6 ans un entretien professionnel spécifique qui permettra de faire le point sur les entretiens professionnels. Cela sera le moment de s’assurer que vos salariés ont bien bénéficié de leurs entretiens annuels mais également :

  • ont bénéficié d’au moins une formation
  • ont pu acquérir une certification professionnelle
  • ont progressé professionnellement et/ou au niveau salarial.

Si un de vos salariés n’a pas pu bénéficier d’au mois 2 de ces mesures, vous encourez des sanctions ! Si votre effectif est supérieur à 50 salariés, alors vous devrez abonder le Compte Personnel de Formation (CPF) des salariés concernés de :

  • 100 heures pour un salarié temps plein
  • 130 heures pour un salarié à temps partiel.

Dans tous les cas, un compte rendu sera établi et remis au salarié.

Comment l’organiser ?

Vous devez être à l’initiative de cet entretien.

Comme pour un entretien annuel d’évaluation, il est préférable d’informer les salariés en amont afin qu’ils puissent préparer au mieux ce rendez-vous. Vous pouvez leur remettre à cet effet un questionnaire à compléter, reprenant les questions qui seront abordées à cette occasion.

L’entretien peut être mené par le chef d’entreprise, le DRH, mais également par un manager direct ou indirect.

Vous avez la possibilité de l’organiser à la même occasion que l’entretien annuel d’évaluation mais, attention, ils ne doivent pas se confondre. Si vous retenez cette option, un temps clair est défini doit être accordé à chaque entretien et les outils utilisés doivent être distincts.

Si vous ne disposez pas d’outils en interne, la plupart des OPCA en mettent à disposition et vous pouvez vous en servir et vous en inspirez pour votre organisation. Par exemple : ICI

Bon entretien !