Interview : Comment le métier de Chief Happiness Officer va-t-il évoluer ?

Le Chief Happiness Officer est un métier en développement, dont le rôle est d’analyser l’environnement de travail et d’œuvrer à la convivialité interne. Vous l’aurez compris, ce métier est en lien total avec la QVT (qualité de vie au travail). Face à ces responsabilités et avec un besoin de réactivité de plus en plus important, ce métier doit nécessairement se digitaliser et cette tendance ne va faire que croître !

Bien-être des salariés et digitalisation

Malgré ce que l’on a voulu croire depuis 10 ans, le bien-être des salariés ne passe pas uniquement par l’installation de canapés et de baby-foots. Même si ceci peut avoir son charme, conserver ses salariés passe par des mesures plus profondes au quotidien. Parmi celles-ci on peut citer :

  • l’accompagnement,
  • le tutorat,
  • la communication (et oui tout simplement),
  • la reconnaissance…

Mais un autre axe de bien-être doit aussi être pris en compte : la digitalisation.

La génération qui entre sur le marché du travail aujourd’hui est une génération digitale. Ces nouveaux salariés entrent dans votre entreprise avec un smartphone à la main et ils supposent qu’ils pourront s’en servir dans leur quotidien professionnel. Bien sûr ceci n’est pas valable que pour la nouvelle génération de collaborateur, puisque l’auteur de cet article (nouvellement quarantenaire) a les mêmes attentes !

La digitalisation est aujourd’hui un vecteur de bien-être dans l’entreprise en apportant plus de réactivité, de souplesse mais aussi de collaboration. Le CHO doit encourager ces pratiques, et même en être à l’origine.

Pour bien définir les contours de ce nouveau métier, nous avons demandé à Marie Frémiot, CHO chez ModuloTech, et Tissayme Ktoul, CHO chez Fidzup, de nous en dire plus.

Marie, quel est selon toi ton rôle en tant que Chief Happiness Officer ?

Un happiness manager doit incarner les fondamentaux de l’épanouissement au travail. Il a, selon moi, la mission de s’assurer qu’un maximum de conditions pour l’épanouissement professionnel soient réunies au sein de l’entreprise.

Le premier axe de travail utile est d’aider à l’instauration d’un management basé sur la confiance qui garantit une bonne communication, de la transparence, et la valorisation de chacun pour ses compétences et sa personnalité. Il peut également proposer de nouveaux processus afin de rendre le travail plus fluide au sein des équipes.

Ensuite, son rôle est d’aider à la création d’une atmosphère de travail agréable : organiser des moments conviviaux, aménager des espaces différents en fonction du besoin de concentration ou d’échanges, créer un attachement aux valeurs de l’entreprise et à l’entreprise elle-même.

Enfin, il doit être à l’écoute des collaborateurs afin de faire remonter leurs besoins aux dirigeants et tenter de leur apporter des réponses satisfaisantes.

Tissayme, comment vois-tu l’évolution de ce métier sur les prochaines années ?

Selon moi cette fonction a encore de belles années devant elle. Bien que cette fonction s’attache à une dimension collective, je pense qu’elle pourrait davantage évoluer vers de l’accompagnement individuel. J’imagine, par exemple, la mise en place d’un programme de coaching personnalisé en fonction des missions et attentes de chaque collaborateur.

L’objectif principal, c’est de continuer à faire évoluer la fonction vers de une personnalisation de plus en plus poussée de l’expérience collaborateur afin de s’assurer également que l’on redonne du sens au travail pour chacun.

Le Chief Happiness Officer : un métier réservé à certaines entreprises ?

Ce métier a été mis en lumière par Google et plus généralement par les entreprises de la Silicon Valley.

En France, il en existe environ 1000 à ce jour ce qui reste peu, soyons honnêtes. Mais a-t-on besoin d’avoir le titre honorifique de Responsable du bien-être pour passer à l’action ?

Non évidemment. Dans chaque entreprise, une personne peut être en charge d’améliorer la qualité de vie des salariés, de réfléchir aux orientations stratégiques permettant de faire en sorte que les collaborateurs se sentent bien dans l’entreprise et souhaitent l’intégrer… et y rester !

Ce rôle peut être tenu par le dirigeant, le DAF, le DRH,  un office manager… et ce, peu importe la taille de l’entreprise, start-up, PME, grandes entreprises.

Certaines entreprises permettent à leurs salariés de réaliser toutes leurs demandes d’absence depuis une plateforme interne ou depuis une application. La démarche est extrêmement simplifiée et la réponse est donnée sous forme de notification.

Les remboursement de frais ou les acomptes peuvent également être effectués de manière digitale grâce à des solutions paie 2.0 comme celle que nous éditons.

Les bulletins de salaire peuvent désormais être électroniques et conservés dans un coffre fort numérique.

La formation n’est pas en reste : les demandes de formation peuvent être réalisées en ligne et même dispensées de manière digitale avec le e-learning et les MOOC.

Dans le quotidien des salariés, la digitalisation a des bienfaits avérés. L’ère du numérique a permis le développement du télétravail, très plébiscité par les salariés.

Si on entend parfois dire que l’informatique a eu un impact néfaste sur la communication en entreprise (avec notamment une multiplication des mails inutiles), le numérique, lorsqu’il est bien utilisé, permet de renforcer la collaboration au sein d’une même équipe mais aussi entre différents services. Les échanges s’en retrouvent optimisés et les taches sont accomplies de manière plus efficace.

Et vous, êtes-vous prêt à effectuer cette transition ?

Pour passer le pas, des outils sont aujourd’hui disponibles et accessibles à toutes les entreprises.

NewDeal est le SIRH qui vous aide à automatiser la production de votre Paie, cliquez ici pour en savoir plus.

Recrutement : rejoignez notre équipe Marketing / Ventes dans nos bureaux de Biarritz

NewDeal est une solution SaaS qui digitalise les bulletins de Paie et l’adminstratif RH des PME.

Startup basée à Paris et Biarritz, nous cherchons de nouveaux talents en stage ou contrat de professionnalisation pour accompagner notre croissance au sein de l’équipe Marketing & Ventes. Vous serez formés à nos méthodes de vente par 2 managers jeunes et expérimentés.

Les missions :

  • Création de contenu marketing
  • Sourcing et prospection
  • Suivi des leads dans notre CRM (Hubspot)
  • Suivi des offres commerciales avec votre manager
  • Définition de nouvelles actions marketing

Profil recherché :

Vous n’avez pas ou peu d’expérience commerciale mais une vraie volonté d’apprendre et une humilité à toute épreuve.
A l’aise à l’oral et à l’écrit, réactif et punchy, vous n’avez pas peur d’essayer, d’échouer et de vous améliorer !

Si vous avez le goût des challenges, venez écrire une page de l’histoire de NewDeal avec nous !
=> sales.biarritz@newdeal.io

En bonus : nos bureaux sont situés à 50m de la Grande Plage de Biarritz (photo ci-dessus).

 

Prélèvement à la Source : NewDeal était l’invité de l’émission Tech & Co sur BFM Business

Suite à l’annonce du maintien du Prélèvement à la Source au 1er janvier 2019 par le gouvernement, Antoine Spadoni (co-fondateur) était l’invité de Sébastien Couasnon dans l’émission Tech & Co sur BFM Business.

Il y explique comment NewDeal va permettre aux employés de se familiariser avec cette nouveauté majeure dès le mois d’octobre 2018. Retrouvez la séquence ci-dessous.

Les employés plus autonomes sont plus productifs pour l’entreprise

Ce n’est plus un secret : le numérique change profondément la manière dont les entreprises travaillent, et ce changement provient très souvent des employés eux-mêmes. En effet, une application sur cinq a été introduite dans l’entreprise directement par un employé en EMEA, comme le relève une récente étude de WMware.

Réalisée auprès de plus de 2000 DSI dans 16 pays, cette étude met en évidence la prise de conscience des responsables informatiques sur les performances qu’offrent les technologies et applications numériques quand elles sont entre les mains des employés. Ces employés autonomes et notamment en France ont davantage tendance à affirmer que les applications jouent un rôle très important dans l’accélération de leurs prises de décisions contrairement aux salariés traditionnels* (65 % au lieu de 43 %).

En France, les salariés les plus autonomes ont 2 fois plus tendance à considérer leurs employeurs comme des leaders en matière de transformations numériques (45 % vs. 21 %), et sont près de 4 fois plus susceptibles d’affirmer que leur entreprise est devenue un lieu de travail plus agréable (55 % contre 14 %).

En déployant NewDeal, vos collaborateurs disposent enfin d’un espace en ligne sécurisé les rendant plus autonomes dans leur relation avec votre entreprise. L’employé peut désormais piloter ses demandes de congés, déclaration d’absences, aperçu temps de réel de future feuille de paie ou encore demandes de documents administratifs.

Grâce à NewDeal, nos clients créent des centaines de sourires et économisent 2 jours de travail chaque mois en moyenne. N’attendez plus, demandez votre invitation.

Source : étude WMware.

Gestion RH : dites au revoir à ces 3 points de tensions dans votre entreprise

Avez-vous déjà eu cette sensation étrange d’ambiance de travail qui se dégrade, et ce sans savoir pourquoi ? Que certains collègues, autrefois souriants, le sont nettement moins ces jours-ci ?

Votre entreprise est peut-être victime de tensions silencieuses et insidieuses. Elles concernent au départ un collaborateur, puis deux et se propagent ensuite à grande vitesse à l’ensemble de votre équipe.

Ces tensions ont souvent pour origine une différence de perception entre les priorités de l’employeur (ou du manager) et celles des employés. En effet, j’employais 20 personnes dans ma précédente entreprise, et il m’est souvent arrivé de passer à côté de certains sujets pourtant très structurants pour mes collaborateurs.

Voici 3 sujets de tensions récurrents que nous souhaitons voir disparaître au plus vite au sein des entreprises françaises.

Validation des congés

Vous êtes salarié et souhaitez prendre des congés : une fois vos dates définies, la première étape consiste à les faire approuver par votre manager ou employeur. Sans cela, impossible de commencer à planifier votre séjour ou voyage.

Combien de salariés se retrouvent dans l’attente d’une validation qui traîne tandis que le prix des billets de train ou d’avion augmente ? Selon leur situation familiale, il leur faut également se synchroniser avec leur conjoint qui attend parfois, lui aussi, une approbation de ses congés.

Côté employeur, il est parfois difficile de répondre immédiatement à une demande car vous devez au préalable vérifier son contexte, c’est à dire le fait que le reste de l’équipe n’est pas déjà en congés à ces dates. Il faut parfois faire le point avec un autre manager, voire d’autres collaborateurs, pour s’assurer que cette demande de congés ne pénalise pas l’équipe.

Et c’est ainsi qu’une demande de congés se retrouve en souffrance pendant une (trop) longue période.

Avec NewDeal, le collaborateur se connecte sur son espace sécurisé puis fait sa demande de congés en 3 clics. L’employeur (ou le manager) est notifié instantanément de la demande de congés. Via son interface, il peut alors visualiser le planning des congés de l’équipe et peut approuver rapidement la demande ainsi contextualisée.

Le salarié est notifié par email de l’approbation ou du refus de sa demande (avec un message d’explication). Le processus de prise de congés est ainsi raccourci pour le plus grand bonheur de vos collaborateurs.

Documents administratifs

La même différence de perception s’applique aux demandes de documents administratifs : lorsqu’un employé fait une demande de certificat de travail, il y a toujours un contexte. Il peut s’agir, par exemple, d’une recherche de logement ou une demande de crédit bancaire.

Côté employeur, cette tâche administrative vient s’ajouter à une liste déjà bien fournie, et passe très souvent au second plan car elle ne crée pas directement de la valeur ajoutée pour l’entreprise. En effet, dans une TPE, il faut souvent imprimer un document type, le signer puis le scanner pour le renvoyer au collaborateur… Ce n’est clairement pas la tâche la plus inspirante de la journée d’un employeur.

Chez NewDeal, nous nous sommes dit qu’il serait nettement plus simple d’approuver la demande en un clic pour que le PDF soit signé et délivré instantanément au collaborateur dans son espace sécurisé.

Côté employeur, le gain de temps est spectaculaire, et l’expérience côté collaborateur totalement différente. Quel bonheur de recevoir votre certificat de travail dans l’heure, lorsque vous avez une visite prévue le jour même pour le logement de vos rêves !

Erreurs sur le bulletin de paie

Sujet de tensions ultra récurrent dans les TPE et PME françaises : 80 % des feuilles de paie sont aujourd’hui réputées fausses en France. Cela est dû à plusieurs raisons structurelles :

  • la législation sociale évolue en permanence et il est difficile d’être à jour sans être spécialisés ;
  • les donnés variables de paie sont trop souvent re-saisies ce qui est source d’erreur ;
  • le paramétrage des logiciels de paie est bien trop souvent fait manuellement.

Quoi de pire qu’un employé qui fait remonter des erreurs sur sa feuille de paie a son employeur ? La relation de confiance se dégrade instantanément, surtout si l’employeur est incapable de lui répondre car la paie est externalisée.

Comprendre la source de l’erreur et la corriger (souvent via une régularisation) correspond à des heures de travail et une crédibilité perdues pour l’employeur.

C’est pour cette raison que NewDeal automatise la production de la paie pour les TPE/PME. La mise a disposition d’un espace collaborateur sécurisé pour les demandes de congés et signalement d’absences évite les erreurs de re-saisies, et permet de disposer d’une paie à jour en temps réel, à tout moment du mois.

Par ailleurs spécialistes d’un nombre restreint de conventions collectives, nous mettons à jour en permanence notre solution pour que vous n’ayez plus jamais à vous en soucier.